JOUR 96 - Le Chat du kimono, Nancy Peña

JOUR 96 - Le Chat du kimono, Nancy Peña

image

Cela commence comme un conte japonais…

Résumé : Le chat du kimono se présente – faussement – comme un recueil d’histoires courtes. La première de ces histoires se déroule dans l’île de Kyusku où la fille du propriétaire d’une filature de soie aimait se parer des plus beaux kimonos qui se puissent voir. Son favori, orné de chats espiègles, avait été confectionné par un tisseur qui l’aimait en secret.

Mais le jour où le jeune homme osa lui déclarer sa flamme, la belle n’y prêta pas attention. Furieux, celui-ci se broda deux kimonos, l’un aux motifs de rats et de mulots, l’autre de grues. À chaque fois que la belle le croisait, les chats tiraient sur son kimono pour attraper les animaux de celui du tisseur. Ils tiraient si fort, qu’un jour, un des chats – celui qui protégeait le sein gauche de la belle – s’enfuit à la poursuite d’une grue…

Ainsi débutent les pérégrinations du Chat noir, parti en quête du kimono perdu. Une déambulation qui l’amène à croiser une galerie de personnages particulièrement variée, parmi lesquels le célèbre Sherlock Holmes et son fidèle adjoint…

image

C’est l’ambiance, et surtout le graphisme qui m’ont emportée. J’adore les usages du noir et blanc de Nancy Pena. Expressifs, graphiques, minimalistes ou riches, selon les planches. Les disparitions du félin dans les bras d’un marin en habits sombres, ou au milieu de motifs qui le rendent presque invisibles ; son émergence en Cheshire Cat au long cou sur fond texturé ; ou les enchevêtrements de formes organiques répétitives qui ont un effet attractif et satisfaisant sur le regard. Ligne claire ou fonds texturés, pinceau d’une finesse maîtrisée ou aplats noirs qui envahissent les cases et structurent les planches, Nancy Pena nous régale de son univers graphique à la fois cohérent et mouvant. Et ces motifs de kimono ont une poésie visuelle envoûtante.

image

J’aime aussi la métaphore de la création au travers de ces motifs brodés qui refusent de rester en place mais au contraire s’animent, vivent, s’entretuent ou meurent dans une totale indépendance de l’artisan qui les a tissés ou de la personne qui les porte.

Les chapitres courts semblent de prime abord des nouvelles déconnectées ; et petit à petit, de Sherlock Holmes à Alice, du tisserand japonais aux lanternes magiques en Angleterre, on saisit des fils connecteurs. Nancy Pena parvient à créer un univers intrigant et inattendu à partir de références archi-connues. Elle m’a donné envie de découvrir la suite de cette histoire décousue-recousue. C’est très beau et fin.

G.C.

Le Chat du kimono, Nancy Peña. La Boîte à bulles, 2007.

Nancy Peña née le 13 août 1979 à Toulouse, France, est une autrice de bande dessinée française et illustratrice pour la jeunesse. Elle a étudié à l’École normale supérieure de Cachan où elle a obtenu une agrégation en arts appliqués en 2003. Elle a enseigné quelques années avant de se consacrer uniquement au dessin. 

JOUR 97 - Sophia, La fille en or, Vanna Vinci

JOUR 97 - Sophia, La fille en or, Vanna Vinci

JOUR 95 - Lestat le vampire, Anne Rice

JOUR 95 - Lestat le vampire, Anne Rice