JOUR 72 - L’Élégance du hérisson, Muriel Barbery

JOUR 72 - L’Élégance du hérisson, Muriel Barbery

Pas récente mais de celles qui laisse un souvenir ému, cette lecture du deuxième roman de Muriel Barbey, multi-primé en 2007.

Le « résumé »  :

 « Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants.

Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision: à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. »

C’était drôle, fin, léger sans être niais et émouvant sans être plombant, décalé et très humain. Avec, pour le coup, deux personnages féminins plutôt hors des sentiers battus. J’étais tombée sous le charme, de même que (ce qui ajoute toujours à mon bonheur de lectrice) plusieurs personnes de mon entourage, dont plusieurs qui n’étaient par ailleurs pas de grand.es lecteurs.trices. De ces romans qu’on aime lire et faire tourner. 

L’Élégance du hérisson, Muriel Barbery. Gallimard, 2006.

Muriel Barbery, née le 28 mai 1969 à Casablanca, est une romancière française. Agrégée de philosophie, elle commence sa carrière à l'Université de Bourgogne. Lauréate d'une résidence à la Villa Kujoyama, elle quitte son poste de professeur de philosophie dans un IUFM pour venir habiter, en 2008 et 2009, à Kyoto. Souhaitant demeurer loin de la pression médiatique, elle conserve une présence médiatique et publique discrète. Revenue en Europe, elle a résidé à Amsterdam, puis s'est installée en Touraine

JOUR 73 - Le Petit livre des gros câlins, Kathleen Keating et Mimi Noland

JOUR 73 - Le Petit livre des gros câlins, Kathleen Keating et Mimi Noland

JOUR 71 - Room, Emma Donoghue

JOUR 71 - Room, Emma Donoghue