JOUR 44 - Sweet Lovin’ Baby, Yamaji Ebine

JOUR 44 - Sweet Lovin’ Baby, Yamaji Ebine

J’ai envie de vous parler ce soir d’un manga que j’ai découvert quand j’étais ado et que j’avais lu plusieurs fois, intriguée par sa saveur si différente des autres mangas que je lisais à l’époque. Il s’agit de Sweet lovin’ baby de Yamaji Ebine. Il s’agit d’un one-shot qui comprend plusieurs histoires courtes. Je ne me souviens plus comment ce manga m’était arrivé entre les mains, mais il m’avait fait à l’époque figure d’ovni : c’était la première fois que je lisais des histoires d’amours entre filles. 

Mais c’était aussi la première fois que je lisais des histoires d’amour avec une tonalité si particulière - celles qui portent notamment sur la naissance du sentiment amoureux, hors des clichés et des violons. Une mélancolie douce-amère et porteuse de vie, portée par un dessin d’une veine plutôt réaliste, qui laisse tout l’espace, blanc ou noir, des cases, aux personnages.

L’histoire la aboutie est celle qui donne son titre au recueil. Elle se concentre sur la rencontre d’une jeune fille avec un couple de femmes, plus âgées de douze ans. Elle qui, à vingt-quatre ans, n’a jamais eu de petit ami, devient une amie proche et se met à envier leur relation, qu’elle trouve si belle et respectueuse. Alors que ses propres sentiments se complexifient, elle est loin de se douter que les choses ne sont pas si simples dans le couple qu’elle observe. 

Quelle que soit sa propre orientation, c’est beau et nourrissant. Ça parle de devenir une femme ou simplement soi-même, de flirt et de coming-out, de désir d’enfant, de création artistique ; et de la complexité de ce qui nous rend amoureux ou suscite une rupture. En peu de pages, cela raconte énormément, en conservant tout du long une délicatesse et une impression de justesse sur le fil.

G.C.

Sweet Lovin’ Baby, Yamaji Ebine. Asuka, 2004

Ebine Yamaji est une mangaka. Elle a débuté dans le magazine Young You de l'éditeur Shūeisha au milieu des années 1990 avant de travailler pour le magazine josei (=qui cible un public essentiellement de jeunes adultes de sexe féminin) Feel Young de l'éditeur Shodensha. Elle-même lesbienne, un grand nombre de ses histoires font appel aux thématiques de l'homosexualité féminine.

JOUR 45 - Rouvrir le roman, Sophie Divry

JOUR 45 - Rouvrir le roman, Sophie Divry

JOUR 43 -  Biomimétisme, Janine M. Benyus

JOUR 43 -  Biomimétisme, Janine M. Benyus