JOUR 333 - La sagesse des loups, Elli H. Radinger

JOUR 333 - La sagesse des loups, Elli H. Radinger

Au début, je n’étais pas sûre d’être convaincue - et finalement, en le refermant, ce livre m’a laissé une impression de nostalgie prégnante vraiment jolie.

image

L’autrice raconte son histoire au début ; et quelle histoire ! L’avocate qui décide de tout plaquer pour observer des loups. Ça commence fort. Pour décrocher son premier stage, la lettre de motivation ou le CV ne comptent pour rien. Le seul individu qui décidera, c’est le loup chef de meute. Alors tu signes une décharge au cas où tu aurais des blessures graves à la fin de l’entretien d’embauche, et puis tu entres dans l’enclos en espérant vraiment très fort que le boss t’ait à la bonne. Sympa non ? :D

Et voilà qu’elle passe des dizaines d’années à observer les différentes meutes de loups dans le parc américain de Yellowstone. Le livre raconte des histoires d’observation, mais beaucoup plus d’histoires de loups. On découvre des personnages plus ou moins charismatiques, et on vit des scènes dignes de comédie romantique ou de thrillers dans un décor de nature sauvage et glaciale.

Au fil du texte, l’autrice raconte très simplement ce qu’on sait du fonctionnement du loup aujourd’hui. Elle dresse de nombreux parallèles entre les loups et les humains, dans le fonctionnement familial, le comportement social, l’adaptation, l’amour du jeu… Parfois, les parallèles m’ont agacée : j’aurais préféré qu’on me laisse les tirer moi-même.

Elle égratigne pas mal de mythe : non, les loups ne hurlent pas spécialement plus à la pleine lune (ou seulement parce que, grâce à la lumière qu’elle projette, ils peuvent chasser plus facilement). Non, les meutes ne sont pas dirigées par un « mâle alpha » qui brutaliserait ses membres. À la tête d’une meute, il y a un couple dominant qui prend les décisions d’un commun accord. Son rôle est d’assurer la survie de la meute et son harmonie interne. J’ai aussi découvert une relation surprenante : la relation complémentaire, presque amicale, entre les loups et les corbeaux.

L’autrice transmet son amour, sa fascination pour cet animal. Mais elle cherche aussi à transmettre la signification de « nature sauvage ». Oui, les loups tuent leurs proies sauvagement, au cours de scènes de chasse que certains préfèreraient ne pas avoir vues. Ils ont leurs guerres de territoires. Il ne faut pas les nourrir pour ne pas les habituer à la présence de l’homme. Ils ne sont qu’un animal parmi tous les vivants, et en même temps leur réintroduction dans le parc de Yellowstone a crée un bouleversement dans tout l’écosystème du parc. C’est beau de lire le passage où elle décrit les réactions en chaîne de la nature, des plus gros aux plus petits animaux en passant par l’eau et les plantes. On perçoit alors la complexité des connexions du vivant dont on est souvent totalement coupé…

Oui, j’ai été vraiment émue de sentir la passion de l’autrice, son amour des heures passées dans la neige à épier les loups qui dorment ; sa description des étoiles intactes au-dessus du parc ; sa conviction d’avoir appris à être humaine à leur contact ; et sa plaidoirie sans bisounourserie pour que l’humain prenne conscience qu’il n’est qu’une partie de l’écosystème entier.

G.C.

P.S. : Un sentiment étrange que j’ai eu au début, c’est que je me sentais familière de beaucoup des comportements qu’elle décrivait. Pourtant je n’avais rien lu sur les loups auparavant… à moins que ? Tilt ! Ca me venait de la saga L’Assassin royal de Robin Hobb ! Elle a un personnage de loup tellement, tellement beau. Et si vous aimez les loups, allez aussi jeter un oeil à Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola d’Estes :).

La sagesse des loups, Elli H. Radinger. Traduit de l’allemand par Didier Debord. Guy Trédaniel, 2018

Née en 1951, Elli H. Radinger a abandonné sa carrière d'avocate pour se consacrer entièrement à l'écriture et à l'étude des loups. Durant vingt-cinq ans, elle passe une grande partie de son temps à observer les loups sauvages dans le parc national de Yellowstone aux Etats-Unis. Cette “droguée aux loups” comme elle aime se surnommer, est aujourd'hui l'experte allemande la plus connue sur la vie et le comportement des loups sauvages, et elle partage sa passion dans des livres, des séminaires et des conférences.

JOUR 339 - La meilleure des vies, J.K. Rowling

JOUR 339 - La meilleure des vies, J.K. Rowling

JOUR 328 - Elles ont conquis le monde - Les grandes aventurières 1850-1950, Alexandra Lapierre, Christel Mouchard

JOUR 328 - Elles ont conquis le monde - Les grandes aventurières 1850-1950, Alexandra Lapierre, Christel Mouchard