Jour 33 - Sartre, une existence, des libertés, Mathilde Ramadier & Anaïs Depommier

Jour 33 - Sartre, une existence, des libertés, Mathilde Ramadier & Anaïs Depommier

Résumé : À l'occasion des 35 ans de la mort de ce maître de philosophie, découvrez sa biographie dessinée par deux jeunes auteures talentueuses.Figure emblématique de la littérature et de la philosophie française, Sartre fut une personnalité à part : libre penseur et révolutionnaire, c'était un homme moderne qui refusait les honneurs. Ce livre retrace avec émotion son engagement politique, ses écrits, sa relation fusionnelle avec Simone de Beauvoir, la création du mouvement existentialiste, etc.

Une bande-dessinée agréable à lire, quoi qu’elle m’ait laissé une une sensation de rester un peu sur ma faim : je crois que j’aurais aimé la doubler de longueur pour entrer dans la saveur des détails de sa vie et de sa pensée.

J’ai aimé le soin apporté aux portraits individuels, à l’expressivité des mains et aux décors - on visite Paris, l’Ecole normale supérieure, la France occupée et un peu de la Chine. Dans l’histoire, l’accent principal est mis sur les relations : celle avec Beauvoir, celles mais aussi avec les amis intellectuels Nizan, Camus, Merleau-Ponty… Grâce à leur travail en finesse, on les voit vivre et on retrouve une époque au travers d’épisodes clés, depuis la tentative d’organiser un réseau de résistants pendant la seconde guerre mondiale jusqu’au procès des « Porteurs de valises » venus en aide au FLN. Les personnages revivent au fil des épisodes, et la mise en scène de leurs échanges permettent d’esquisser leurs rapports intellectuels - les accointances comme les divergences.

Une jolie introduction à la vie de Sartre, même si au cours de la lecture je me suis fait la réflexion que le personnage que j’avais le plus envie de suivre… était Beauvoir.

Sartre, une existence, des libertés, Mathilde Ramadier et Anaïs Depommier. Dargaud, 2015.

Née en 1987 dans la Drôme, Mathilde Ramadier débute ses études à l’école d’arts appliqués Olivier de Serres à Paris. Elle s’éloigne ensuite du design graphique pour étudier l’esthétique et la psychanalyse à l’université de Paris 8. Elle obtient en 2011 un master de philosophie contemporaine à l’ENS, en cohabilitation avec l’EHESS, soutenant un mémoire sur Sartre et la psychanalyse sous la direction de Marc Crépon. Germanophone, elle s’installe à Berlin la même année. Elle publie ses premiers romans graphiques aux éditions Dargaud et Futuropolis, des traductions de l’anglais et de l’allemand, puis des essais libres à partir de 2017.

Anaïs Depommier étudie le dessin pendant quatre ans à l'école Émile-Cohl de Lyon, puis cocrée l'atelier OneShot, lieu de travail où sont régulièrement organisés des cours de modèle vivant et autres expositions. Elle vit aujourd'hui à Paris et travaille dans la BD, le graphisme et le dessin d'animation.  

JOUR 34 - Le Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède, Selma Lagerlöf

JOUR 34 - Le Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède, Selma Lagerlöf

JOUR 32 - Lucie ou la vocation, Maëlle Guillaud

JOUR 32 - Lucie ou la vocation, Maëlle Guillaud