JOUR 271 - Tu pourrais me remercier, Maria Stoian

JOUR 271 - Tu pourrais me remercier, Maria Stoian

Aucune agression n’est anodine. Chaque témoignage de ce recueil le fait ressentir. Des femmes et des hommes racontent les violences et violences sexuelles dont ils ont été victimes. Lors de rencontres fortuites, au sein de relations de confiance, dans leur couple ; femmes et hommes, hétérosexuel.les ou homosexuel.les, font leur récit.

Ils sont rendus poignants parce qu’on a l’impression d’entendre des voix dans un contexte de discussion intime ; où à la fois la parole se libère, et à la fois, préfère parfois l’allusif au descriptif. L’ellipse règne - « La suite, vous la devinez » - tant dans les mots que le dessin. Celui-ci s’insère dans un graphisme et une esthétique différente pour chaque témoignage ; lui apportant une palette colorée et des ressorts narratifs propres. Chaque chapitre véhicule ainsi une atmosphère propre ; rend l’histoire unique tout en créant un malaise partageable.  

Les témoignes du recueil ont été recueillis de manière anonyme, la plupart en ligne et certains sous forme d’entretiens. L’autrice constate :

« Au cours de ce partage d’expériences en continu, de nouvelles personnes réagissaient invariablement à la discussion pour confier : « Ça m’est arrivé aussi. » Il est à la fois inquiétant que ces anecdotes soient si communes et encourageant que l’on puisse, grâce au partage, aider les survivants à gérer leur expérience et créer une société qui ne tolère pas la violence sexuelle. »

Une lecture importante par le respect qu’elle apporte à la parole de celleux qui, en plus de vivre une expérience traumatisante, vivent dans une société qui est parfois incapable de les entendre.

Sur les mêmes thématiques, à lire aussi, la bande-dessinée Silencieuses.

Tu pourrais me remercier, Maria Stoian. Traduit de l’anglais par Claire Martinet. Editions Steinkis, 2015 ; 2017 pour la traduction française. 

Maria Stoian est une illustratrice et designer graphique roumano-canadienne. Née en Roumanie, elle a grandi au Canada et vit actuellement à Édimbourg en Écosse. Diplômée d'Alberta College of Art and Design à Calgary, Canada, elle est titulaire d'un M.A. en illustration d'Edinburgh College of Art. Elle est autrice d'un premier album, “Tu pourrais me remercier” (Take it as a Compliment, 2015).

JOUR 272 - Zelda - La Lutte continue, Lina Neidestam

JOUR 272 - Zelda - La Lutte continue, Lina Neidestam

JOUR 270 - La Fin du courage, Cynthia Fleury

JOUR 270 - La Fin du courage, Cynthia Fleury