JOUR 211 - Filles des oiseaux, Florence Cestac

JOUR 211 - Filles des oiseaux, Florence Cestac

image

Résumé : « Il y a une cinquantaine d’années, les familles aisées envoyaient leurs jeunes filles un peu rebelles chez les soeurs pour les remettre dans le droit chemin. Marie-Colombe en faisait partie et pour Thérèse, qui n’habitait pas loin, c’était pratique. Âgées de 13 ans, ces deux filles qui n’avaient rien pour se rencontrer au départ vont se lier d’une amitié à toute épreuve et faire les 400 coups dans cette vénérable institution catholique d’Honfleur. »

Florence Cestac a très tôt fait partie des autrices BD que j’avais repérées et adorées : elle avait une planche sur les ados toutes les semaines dans le Journal de Mickey

image

Ici, c’est un récit d’une autre ampleur. L’amitié hors des cadre de deux ados censées en avoir plein, de cadres, est réjouissante. Elles n’ont rien en commun, se piquent des fous rires, font des conneries, vivent des trucs incroyables et d’autres pas chouettes du tout. On est au début des années 60, le couvent est une institution qui ne sait pas trop quoi faire de ces filles déjà trop délurées. Leur amitié sonne super-juste, pleine de moments joyeux ou embarrassants, de disputes et de soutien inconditionnel. Ensemble, elles découvrent des univers et le passage de l’enfance à l’adolescence ; c’est pas toujours très catholique. Que ce soit dans un couvent ou pas, on se dit qu’on en vit à toutes les époques de ces amitiés entre jeunes filles.

La patte de Florence Cestac est ultra-reconnaissable et je l’adore. Les mimiques ultra-expressives de ces bouilles rendent les personnages à la fois drôles et vivants case après case. Dans cet album, on est tout en nuances d’ocre, teinte des photos jaunies qu’on garde dans les albums de famille. Mais ce pensionnat hors du temps n’est pas si à l’abri des évolutions de l’époque que ça…

image

Drôle, émouvant, efficace, je lis ça comme du petit lait. Chronique du tome 2 à venir !

G.C.

Filles des oiseaux, Florence Cestac. Dargaud, 2016.

Florence Cestac, née en 1949, est un grand nom de la bande dessinée franco-belge. Fondatrice des éditions Futuropolis en 1975 et créatrice du personnage d'Harry Mickson, elle collabore également aux tout premiers débuts de magazines cultes, tels que ‘Pilote’, ‘L'Écho des savanes’ ou encore ‘Charlie Mensuel’, et travaille avec de nombreux auteurs et scénaristes, comme Tonino Benacquista ou René Pétillon. Tout au long de sa carrière, elle obtient de nombreuses récompenses, dont l'Alph'art de l'humour du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, qu'on lui décerne à deux reprises, notamment pour l'album Le Démon de midi (1996, Dargaud) en 1997. 

Son site : https://www.cestac.com/

JOUR 212 - Filles des oiseaux 2, Florence Cestac

JOUR 212 - Filles des oiseaux 2, Florence Cestac

JOUR 209 - La légèreté, Catherine Meurisse

JOUR 209 - La légèreté, Catherine Meurisse