Luisa ici et là, Carole Maurel

Luisa ici et là, Carole Maurel

Petite pépite d’émotions sur les questions d’acceptation de soi. Du graphisme à l’histoire, coup de coeur !

Luisa a une petite trentaine, collectionne les échecs amoureux et un job alimentaire de photographe tandis que sa nouvelle voisine joue de la perceuse. Elle décompresse en racontant le tout à son ami Farid. De son côté, une ado débarque à Paris sans trop savoir comment.

LUISA003.jpg

C’est Sasha, la nouvelle voisine, qui la recueille d’abord. Très vite, la ressemblance entre Luisa et cette ado paraît troublante.

luisa3.jpg

Difficile d’en dire plus sans dévoiler beaucoup de l’intrigue. On évoque de l’adolescence et la trentaine, la découverte et l’acceptation de soi, l’évolution de nos rêves et la naissance des sentiments. Le dessin est très beau, vivant, expressif et servi par des couleurs lumineuses. J’avais déjà été très émue par Écumes, une collaboration entre Carole Maurel et Ingrid Chabbert ; on retrouve ici une histoire magnifiquement menée et maîtrisée.

luisa8.jpg

G.C.

Luisa ici et là, Carole Maurel. Editions La Boîte à Bulles, 2016.

Diplômée des Gobelins, Carole Maurel a d’abord travaillé dans le cinéma d’animation avant de se consacrer à la bande dessinée. Elle est l’autrice de Comme chez toi (KSTR, 2013), L’apocalypse selon Magda (sur un scénario de Chloé Vollmer-Lo, Delcourt, 2016), Luisa ici et là (La boîte à bulles, 2016), Collaboration horizontale (sur un scénario de Navie, Delcourt, 2017), et Écumes (Steinkis 2017, sur un scénario d’Ingrid Chabbert).

Feminism is for Everybody, bell hooks - Chronique de Laetitia Mimoun

Feminism is for Everybody, bell hooks - Chronique de Laetitia Mimoun

Miss Marvel - La Métamorphose, G. Willow WIlson et Adrian Alphona

Miss Marvel - La Métamorphose, G. Willow WIlson et Adrian Alphona